La saison de l’anguille a commencé en Suède

Un rappel : cette semaine, la saison de l'anguille a commencé en Suède. Et c'est un élément à mettre en avant. Mais qu'est-ce que cette espèce a de si particulier ? Le directeur général des criées de Stockholm et de Smögen, Henrik Johansson, l'explique.

"L'anguille se développe lentement. Lorsqu'ils sont prêts à être vendus, les poissons ont au moins huit ans. La plus vieille que nous ayons connue avait 155 ans et est morte en 2014, après avoir vécu toute sa vie à nager dans un puits d'eau suédois pour garder l'eau propre."

Et la taille ?
"La longueur moyenne est de 40 à 60 cm et le poids de 500 grammes. Notre plus grosse anguille à la vente aux enchères de poissons a jamais atteint 2,9 kilos. Pas vraiment une petite !"

Quel est l'approvisionnement prévu cette année ?
De 30 à 40 tonnes. Comme l'année dernière. Puis il rit : "Nous espérons beaucoup d'acheteurs en dehors de la Suède, donc les acheteurs de Pefa, vous êtes tous le bienvenu !"

Deal, tout le monde achètera de l'anguille à Stockholm and Smögen. Mais qu'est-ce que cette espèce a de si spécial ?
"Beaucoup de gens ne comptent pas l'anguille parmi les espèces de poissons. C'est parce qu'elle ressemble à un serpent et qu'elle peut vivre hors de l'eau pendant toute une journée. L'endroit où elles s'accouplent n'a pas encore été découvert. Probablement quelque part dans la mer des Sargasses."

La période de capture est également divergente, n'est-ce pas ?
C'est exact. Selon les règlements, les pêcheurs ne peuvent effectuer qu'une seule sortie de pêche pendant la saison de pêche de 120 jours. C'est donc un véritable défi."

Dernier point, mais pas le moindre : quelle est la meilleure façon de préparer l'anguille ?
Henrik pense : "Après la capture, elle doit aller directement au congélateur. Et juste avant de la consommer, elle doit être bouillie ou cuite. Délicieux !"